Metz : un chauffard ivre emprunte un sens interdit


Dimanche 15 juillet, après la victoire des Bleus lors de la coupe du monde de Football, un chauffard ivre a fait plusieurs embardées dans la foule avant de franchir un sens interdit.

L’homme âgé de 32 ans circulait au volant de son véhicule dans les rues de Metz (Moselle) quand il a emprunté un sens interdit pour éviter les passants.

L’homme en état d’ivresse a été interpellé par les policiers messins un peu plus loin. Il a refusé d’obtempérer et de souffler dans le dispositif pour mesurer son taux d’alcoolémie.

Le chauffeur qui a reconnu avoir franchi un sens interdit devra répondre de ses actes devant le tribunal au mois de janvier 2019.

Pourquoi des panneaux sens interdit ?

Les panneaux sens interdit sont matérialisés par des panneaux de couleur rouge avec une bande blanche horizontale. Le panneau prohibe à tout conducteur de s’engager dans la voie. Les panneaux ont pour vocation de réguler le trafic.

Les sens uniques permettent aux véhicules de circuler en toute sécurité. Pour éviter de mettre en danger les autres automobilistes ainsi que les piétons, il est donc important de les respecter.

Quelles sanctions pour le non-respect d’un sens interdit ?

Prendre un sens interdit et circuler dans une rue à sens unique à contresens est une infraction du code de la route qui entraîne une perte de points ainsi qu’une amende. L’interdiction de rouler en sens interdit est définie dans le Code de la route à l’article R 412-28. Circuler en sens interdit correspond à une contravention de 4ème classe. Vous pouvez effectuer un stage de récupération de points à Metz.

Les sanctions prévues sont les suivantes :

  • Retrait de 4 points sur le permis de conduire ;
  • Une amende forfaitaire d’un montant de 135 euros ;
  • Une amende minorée de 90 euros ;
  • Une amende majorée de 375 euros ;
  • Une amende maximale de 750 euros en cas de passage devant le tribunal ;
  • Une peine complémentaire de 3 ans de suspension de permis de conduire peut être prononcée.

Cette amende s’applique aux automobilistes qui circulent en sens interdit (voitures, motos, camions…), mais aussi aux cyclistes.

Le sens interdit à vélo

Les  personnes qui circulent à vélo peuvent aussi avoir une amende. En effet, les cyclistes doivent respecter les mêmes règles de circulation et ont interdiction de prendre un sens interdit. En revanche, certaines zones, comme les zones à 30 km/h, autorisent les vélos à rouler sur une voie à sens unique en sens contraire, “sauf décision contraire de l’autorité investie du pouvoir de police”.

Attention, si vous circulez en marche arrière dans une voie à sens unique, la peine est la même que pour le franchissement d’un sens unique en marche avant.

Prendre un sens interdit pendant la période probatoire

Si un jeune conducteur emprunte un sens interdit pendant sa période probatoire, il devra suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans un délai de 4 mois après avoir reçu le courrier lui mentionnant son infraction.

Ce que dit la loi sur le sens unique

Selon l’Article R 412-28 :“Le fait, pour tout conducteur, de circuler en sens interdit est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe. Tout conducteur coupable de cette infraction encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle.
Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de quatre points du permis de conduire.”

De Camille | 20/07/2018