Somnolence au volant : les français, des mauvais élèves


De Camille | 15/01/2015
L'endormissement au volant serait responsable d'un accident mortel sur trois. Une récente étude confirme que les conducteurs ne prennent pas au sérieux ce risque et trop peu d'automobilistes s'imposent des pauses sur les longs trajets. Mais désormais, grâce à la technologie, les risques pourront être réduits.