La règle est simple : feu rouge, je m’arrête, feu orange, je m’arrête, et feu vert, je passe.

Les feux tricolores sont apparus pour la première fois à Paris au croisement des boulevards Saint-Denis et Sébastopol en 1923. Le non respect du feu rouge fait partie des infractions routières les plus constatées. Un feu rouge est grillé toutes les 2 minutes !

Quelle sanction pour un feu rouge grillé ?

L’arrêt à un feu rouge est obligatoire. Chaque automobiliste, deux-roues et cyclistes doivent s’arrêter à un feu rouge au risque d’être sanctionnés.

Amende et retrait de points

Non-respect du feu rouge

Contravention de classe 4

– 4 points
Amende minorée
90€
Amende forfaitaire
135€
Amende majorée
375€

Le non-respect de l’arrêt à un feu rouge peut également être passible d’une suspension de permis de 3 ans.

Le retrait de points s’applique uniquement si un permis de conduire est nécessaire : pas de perte de points pour les cyclistes !

Attention, les permis probatoire flashés au feu rouge devront effectuer un stage obligatoire de sensibilisation à la sécurité routière. (Pour les jeunes permis, le stage de récupération de points est obligatoire pour toute infraction impliquant la perte de 3 points et plus)

Art R 412-30 du code de la route
Tout conducteur doit marquer l’arrêt absolu devant un feu de signalisation rouge, fixe ou clignotant.
L’arrêt se fait en respectant la limite d’une ligne perpendiculaire à l’axe de la voie de circulation.
Lorsque cette ligne d’arrêt n’est pas matérialisée sur la chaussée, elle se situe à l’aplomb du feu de signalisation ou avant le passage piéton lorsqu’il en existe un.
Lorsqu’une piste cyclable traversant la chaussée est parallèle et contiguë à un passage réservé aux piétons dont le franchissement est réglé par des feux de signalisation lumineux, tout conducteur empruntant cette piste est tenu, à défaut de signalisation spécifique, de respecter les feux de signalisation réglant la traversée de la chaussée par les piétons.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.
Toute personne coupable de cette infraction encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle.
Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de quatre points du permis de conduire.

Passage au feu orange : ce que dit le code de la route

Le feu orange impose l’arrêt si toutes les conditions de sécurité sont respectées.

Si la voiture qui est derrière vous ne respecte pas les distances de sécurité, vous devez continuer et ne pas vous arrêter brusquement au risque d’avoir un accident.

Article R412-31 du code de la route
« Tout conducteur doit marquer l’arrêt devant un feu de signalisation jaune fixe, sauf dans le cas où, lors de l’allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes. »

Le feu jaune communément appelé “feu orange” a une durée de 3 secondes en agglomération et de 5 secondes hors-agglomération.

Le non-respect du feu orange est passible d’une amende de 35 euros et n’entraîne pas de retrait de points.

Où s’arrêter à un feu rouge ?

Dans la plupart des cas, aucun marquage n’est présent, l’automobiliste ou le deux-roues doit s’arrêter au niveau du feu ou avant le passage piéton.

Lorsqu’il y a un marquage il est défini par une ligne blanche ou un sas pour les cyclistes. Les véhicules motorisés doivent s’arrêter AVANT.

Le sas cycliste est un espace délimité après la ligne blanche afin de dégager une zone facilitant l’insertion des cyclistes en carrefour.

Le sas permet au cycliste se positionner devant les véhicules afin de :

• mieux voir et d’être vu ;
• présélectionner son « tourne à gauche » avant les véhicules qui sont derrière lui et qui suivent la même direction ;
• démarrer avant les véhicules à moteur, ce qui assure une bonne perception et insertion ;
• ne pas respirer les gaz d’échappement au démarrage ;
• améliorer la sécurité des piétons en éloignant les véhicules motorisés de l’aplomb de la traversée piétonne.

 Depuis le 1er janvier 2016, les cyclomoteurs n’ont plus le droit d’attendre le feu vert dans le sas vélo.

feux tricolores

Le feu tricolore ne fonctionne pas : que faire ?

Un feu tricolore qui ne fonctionne pas peut-être caractérisé par un feu orange clignotant. Dans ce cas, vous devez prendre en compte la signalisation verticale, s’il n’y a pas de signalisation, c’est la priorité à droite qui s’applique.

Passer au feu rouge à vélo

Griller un feu rouge à vélo est une pratique courante, qui est pourtant interdite.

Les feux rouges doivent être respectés par tous les usagers de la route pour garantir leur sécurité et une meilleure cohabitation sur la route.

Les cyclistes qui ne respectent pas le feu rouge pourront donc être verbalisés et seront passibles d’une amende de 135 euros.

Les cyclistes ne sont pas soumis au système du permis à points.
Aucun point ne peut leur être retiré.

Attention, Il existe tout de même des exceptions : depuis juillet 2015, des changements ont été adoptés pour faciliter leur circulation et favoriser la pratique du vélo.

Dans certaines villes comme Lille et Paris, des panneaux cyclistes “tourne-à-droite” sont apposés sur certains feux tricolores, permettant ainsi aux cyclistes de tourner même si le feu est rouge.  D’autres panneaux autorisent de continuer tout droit sans risque pour les cyclistes qui brule le feu rouge d’avoir une sanction. Mais attention, le cycliste devra franchir le feu avec prudence et laisser toujours la priorité aux piétons.

Non-respect du feu rouge pour laisser passer les véhicules d’urgences : autorisé ou interdit ?

Il est dans notre devoir de citoyen de permettre aux véhicules d’intérêt général de passer lorsqu’il y a une urgence.
Les véhicules prioritaires sont :

  • la police nationale ou municipale
  • la gendarmerie
  • les pompiers
  • les douanes
  • les unités mobiles hospitalières
  • les transports de détenus

Pour être prioritaire, ces véhicules doivent utiliser en même temps une sirène à deux tons et un feu bleu clignotant.

En cas de refus de priorité, vous êtes passible d’une amende de quatrième classe de 135 euros et un retrait de 4 points sur le permis de conduire.

Même à un feu rouge, vous devez laisser le passage à ces véhicules. Vous pouvez donc griller le feu rouge.

Les radars feu rouge sont sous le contrôle d’un officier de police judiciaire qui vérifie si le franchissement du feu rouge est légitime. Si c’est pour laisser un véhicule prioritaire passer le flashe ne sera pas retenu et aucune sanction ne sera envoyé.

Comment fonctionne le radar feu rouge ?

Depuis le 1er août 2015, ce sont plus de 700 radars feu rouge qui ont été installés sur le territoire.

Ces radars se déclenchent à deux reprises. Une première fois avec une prise au passage des lignes pointillées qui sont situées au niveau du feu et une seconde fois après le franchissement des pointillés, quand le véhicule dépasse le feu.

Attention : le radar se déclenche seulement lorsque le feu est franchi. Si le véhicule s’arrête sur la ligne, aucune contravention ne sera envoyée.

Les radars feu rouge classiques ne contrôle pas les excès de vitesse, mais certains radars feu rouge multi-infraction sont en expérimentation pour pouvoir déterminer les excès de vitesse et le franchissement du feu rouge.

Feu rouge et passage à niveau

Les passages à niveau sont également réglementés par des feux ayant pour objectif d’informer les automobilistes, piétons, cyclistes et deux-roues du danger.

Lorsque le feu rouge clignote, celui-ci informe d’un danger. Vous devez donc vous arrêter.

À l’approche d’un passage à niveau, vous devez ralentir et contrôler s’il est possible de traverser la voie ferrée sans danger.

Certains passages à niveau sont munis d’un radar. Celui-ci fonctionne de la même manière qu’un radar feu rouge.

Les passages à niveau sont toujours signalés à l’avance.

Attention : à 90 km/h il faut 800 mètres pour qu’un train puisse s’arrêter, vous devez donc être en permanence prudent et retenir qu’un train peut en cacher un autre.

En cas de manquement, vous mettez votre vie et celle des autres en danger.

Le franchissement d’un feu au passage à niveau est passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 4 points sur votre permis de conduire.

Un train est toujours plus rapide que vous !

 Mis à jour le 1 juin 2017

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer